Momento Espírita
Curitiba, 19 de Agosto de 2019
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Connectez-vous! (audio)

D’abord, elle a trouvé la lune. Une fabuleuse découverte ! Elle s’est connectée à elle. Quelle joie !

Lune ! Lune ! Me répétait-elle et à tous ceux qu’elle rencontrait dans la rue agitée devant l’école.

Son admiration semblait dire : Comment se fait-il que vous ne regardiez pas tous vers le ciel ?Comment ne pas admirer ce qu’il y a en l’air ?!

Brusquement, elle se pencha par la fenêtre d’un véhicule à l’arrêt pour inviter une inconnue à contempler la voute céleste : La lune !

Tout en indiquant d’un grand C celle qui s’affichait dans la vastitude orangée de cette fin d’après-midi d’automne.

Puis, elle se mit à me parler dans une langue étrangère, difficile, mais extrêmement belle. Elle parlait sans arrêt, comme si elle avait besoin de raconter des choses et des choses. Avec elle, j’apprends un peu chaque jour.

Je tenais fermement sa main, car elle allait si vite, elle était si légère et heureuse qu’à tout moment elle aurait pu s’envoler - et nous n’avions pas l’autorisation de voler à ce moment-là...

L’autre main libre et très agile attrapa un sac à main et le tira.

Salut ! - dit ma fille avec un sourire entre deux fossettes.

Désolée ! - ai-je dit un peu maladroitement.

Cette personne croisait notre chemin à grands pas, le regard dur. Nous ne savions pas son nom, ni d’où elle venait, ni où elle allait. Nous n’avons vu qu’une chose, elle n'observait que le sol et le sac.

Un sourire inattendu sur les lèvres, elle nous a aussi salués et a suivi son chemin.

Amélie a des super pouvoirs. L’un d’eux est de voir les personnes invisibles et de se lier à elles.

Plus tard, elle aperçut un homme d’un certain âge, le teint hâlé par le soleil, tirant péniblement une carriole pleine d’articles recyclables.

Il était emporté par le poids et ne pouvait s’arrêter dans la pente, c’était plus fort que lui.

Salut !! - fit-elle charmante en agitant les mains.

Ce n’était pas un salut anodin, par éducation, non. Elle changea de direction et exubérante alla vers lui.

Il freina alors avec difficulté, pencha en arrière son outil de travail avec soin – car le poids était immense - lâcha les barres en bois et voulut à tout prix la saluer correctement en lui serrant la main et en la regardant droit dans les yeux.

Et tout cela se produisit en moins de dix minutes dans notre vie...

Depuis ce jour, je me suis mis à aller chercher ma fille à l’école en laissant la voiture le plus loin possible des grilles d’entrée, juste pour pouvoir marcher plus longtemps en sa compagnie et être chaque fois surpris.

*   *   *

À une époque où nous parlons tant de connexion, d’être connectés avec le monde entier, nous pourrions poser une question : Quel type de connexion devons-nous vraiment chercher dans la vie ? Avec quoi devons-nous nous connecter ?

Avoir des millions d’informations ne nous rend pas meilleurs ni plus heureux ; savoir que la communication est rapide comme jamais elle ne l’a été, ne résout pas nos conflits ; lire ce qu’écrivent et pensent nos amis ne nous rend pas moins seuls.

Où est donc alors la vraie connexion ?

Là où elle a toujours été : dans notre cœur. Rien n’a changé. Nos besoins sont toujours les mêmes et le chemin de construction qui rendra notre société plus digne reste inchangé, c’est celui de l’amour.

Ainsi, entrez en connexion avec cette force majeure qui vous guide par le biais de sa sensibilité. Connectez-vous à la société à travers votre prochain.

Soyez reliés au monde par votre famille. Connectez-vous à tout l’univers par l’amour.

 

Rédaction du Moment Spirite basé  sur le texte d’Andrey Cechelero.
Traduction réalisée dans le respect des
« Rectifications orthographiques du français en 1990 »
de l’Académie française (
http://www.academie-francaise.fr/sites/academie-francaise.fr/files/rectifications_1990.pdf). NdT
Traduction : Gootjes Irène
Le 15.5.2019.

 

Écoutez l'audio de ce texte

© Copyright - Momento Espírita - 2019 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)