Momento Espírita
Curitiba, 26 de Maio de 2024
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Avant d’arriver

Avons-nous déjà pensé à la façon dont nous avons préparé notre venue au monde?

Oui, toutes les démarches pour une autre incarnation sur Terre : les arrangements, la programmation, les réunions.

En comprenant un peu mieux la structure qui existe derrière chaque réincarnation, on se rend compte que l'expression terrestre être parachuté n'existe absolument pas.

Où étions-nous avant d'arriver ? À qui avons-nous parlé? Quelles promesses avons-nous faites ? Quelles barrières intérieures avons-nous dû surmonter pour accepter cette nouvelle plongée dans les vêtements matériels ?

Un père de famille a raconté avec émotion une rencontre qu'il a faite en rêve.

Il s'est vu dans une maison et lorsqu'il est entré, dans une certaine pièce, il a trouvé dans un coin, une petite fille au visage triste.

Il a entendu les voix d'autres enfants qui jouaient et s'est rendu compte qu'elle s'était éloignée d'eux.

Sans trop savoir pourquoi, il lui tendit la main en souriant et lui dit : Oublie l'ancienne vie et pense à la nouvelle !

Il se souvient que l'enfant est venu avec lui, mais le rêve s'est arrêté là.

Quelques semaines plus tard, sa femme et lui ont appris qu'ils attendaient un enfant. Un peu plus tard, ils ont également appris qu'il s'agirait d'une fille.

Une coïncidence ? Probablement pas. Avant d'arriver ici, nous rencontrons ceux qui seront nos parents, nous rendons visite à notre future famille, avec laquelle nous avons déjà tissé des liens, avant même les premiers signes d'une future fécondation.

Il n'est donc pas exagéré de dire que l'éducation commence bien avant la naissance.

Avant d'arriver, nous rencontrons ceux qui nous donnent de la force, qui nous encouragent, nous rappellent nos engagements et nous assurent que nous ne serons pas seuls.

L'incarnation n'est pas facile. Pour beaucoup, c'est comme pour le danseur qui quitte la douceur de la scène et la légèreté des chaussons de danse pour enfiler la rudesse des bottes, se frayant un chemin dans un sol boueux, se nourrissant d'herbes et des fruits amers.

Pourtant, elle est nécessaire. C'est l'école, c'est le compromis. C'est pourquoi chaque encouragement, chaque parole amicale, chaque notion de providence nous rend plus forts.

Sachez donc que notre venue ici a été très bien préparée. Notre voyage est très bien encadré et suivi. C'est une grande entreprise qui a toutes les chances de réussir.

Les rênes sont évidemment entre nos mains. Les choix sont les nôtres, bien que nous puissions recevoir de bons conseils quand nous le souhaitons.

 Faisons confiance. Persévérons. Ne jugeons pas l'ensemble du livre à l'aune de quelques pages. Nous vivrons encore des jours douloureux, mais ils ne seront pas tous comme celui-ci.

Et même s'ils sont majoritaires, considérons-les comme l'école la plus difficile, qui finit par produire les meilleurs élèves.

Avant d'arriver, nous avons dit que nous allions réussir, que nous allions faire beaucoup de choses différentes, que nous avions compris quels étaient les meilleurs moyens.

La vie nous les montre tous. La vie a placé des personnes clés à nos côtés. Ne cessons pas de les écouter, ne cessons pas de leur demander de l'aide dans les moments les plus graves.

Avant d'arriver, il y avait beaucoup de projets. Maintenant, il est temps de les vivre tous. Allons de l'avant.

Rédaction du Moment Spirite
Le 31.7.2023.

© Copyright - Momento Espírita - 2024 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)