Momento Espírita
Curitiba, 29 de Maio de 2024
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Notre prochain Noël

Chaque année, en décembre, presque partout dans le monde, on prépare les célébrations de Noël.

Les grandes villes se parent de lumières et de couleurs, pour attirer les touristes dans leurs magasins.

Malgré tout cet attrait commercial, que beaucoup critiquent sévèrement, il y a une note particulière, dont nous ne nous rendons pas toujours compte.

Précisément parce que nous fixons nos yeux sur ce qui est strictement matériel.

Ce sont les chants de Noël, interprétés par des icônes de la musique internationale, dans les théâtres, les églises, les kioskes à musique, sur les places publiques, qui émeuvent les gens et les ramènent à la véritable signification de cette date : la naissance de l'être le plus extraordinaire qui ait jamais habité cette planète.

Rien de moins que notre Roi Solaire, Jésus, le Christ.

Les mises en scène de Son arrivée sur la planète, la visite des bergers, l'arrivée des mages, l'adoration, tout est rappelé en détail.

Dans cette évocation du Roi Céleste, les vers des chansons sont comme des prières adressées à Celui qui fête Son anniversaire.

Certaines sont de véritables perles de lumière, comme celle conçue par un compositeur italien.

Normalement, nous avons l'habitude de demander au Divin Maître, en tant que Berger de nos âmes, de nous donner de la force, de renouveler notre espoir face à tant de problèmes qui nous entourent encore.

Peut-être, n'avons-nous jamais pensé à ce que ressent Celui qui est notre Modèle et notre Guide, lorsqu'Il voit ce monde plein de différences, de préjugés et de douleurs.

Ne se sent-Il pas parfois triste, parce qu'Il nous reconnaît comme des rebelles, malgré tous Ses exemples et Ses conseils ?

Ne pleure-t-il pas, comme Il l'a fait plus d'une fois lorsqu'Il était parmi nous, de nous voir tant souffrir, avec la certitude que si nous changions, nous aurions moins de problèmes ?

Avons-nous déjà pensé à ce que Jésus pense de notre obstination à rester dans l'ombre, ou à faire si peu d'efforts pour nous changer ?

C'est précisément dans cette perspective que le compositeur a écrit les vers qui sont à peu près les suivants :

Quand je prie le soir dans mon lit, je pense à ce que l'on voit du haut des cieux : tout le mal que nous vivons encore sur Terre. Chaque larme qui tombe, monte au ciel.

Vous me demandez ce qu'un si petit enfant peut faire.

Avec de l'amour, je pense que je peux faire beaucoup. Par exemple, te réconforter un peu, Jésus.

Vas-y Jésus. Ne t'inquiète pas si le monde n'est pas si beau vu du ciel.

Avec Ton amour, nous pouvons rêver et avoir un peu plus de paradis ici sur Terre.

Quand je fais ma prière du matin, je prie pour ma sœur, mon papa et ma maman, qui me sourit de si près.

Cela me donne beaucoup de bonheur.

Mais je pense aux enfants qui ne sont pas aussi heureux que moi, car il est très difficile de grandir sans amour.

Tout cela doit être très triste pour Ton cœur, Jésus.

Mais je crois que la prière d'un enfant est importante, parce que dans son cœur se trouve la beauté qui Te fait sourire. C'est précisément cette beauté qui sauvera le monde.

Vas-y, Jésus. Avec Ton amour, nous pouvons rêver et avoir un petit bout de paradis ici même... sur Terre.

  *   *   *

Que notre prochain Noël nous trouve avec cette volonté d'aimer et que nous soyons bien meilleurs...

Après tout, d'ici là, nous aurons vécu de nombreux jours et mois, dans cette école appelée Terre.

Rédaction du Moment Spirite,
avec des vers de la chanson italienne
Forza, Gesù, de Zecchino D'Oro
Le 15.12.2023.

© Copyright - Momento Espírita - 2024 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)